Vélo : comment choisir les bons accessoires ?

L’éventail des articles disponibles dans un magasin de vélos typique peut être déconcertant. En réalité, beaucoup de gens pédalent joyeusement dans leurs vêtements normaux, éventuellement avec un simple sac à dos pour porter des choses. Mais si vous roulez régulièrement, que ce soit pour garder la forme ou pour vous rendre au travail, il existe un certain nombre d’accessoires de cyclisme qui peuvent rendre votre temps sur deux roues plus faciles, plus sûr et plus confortable. Certains sont essentiels, tandis que d’autres sont agréables à avoir.

Les équipements de sécurité

L’utilisation d’un casque est recommandée lorsque vous faites du sport comme le vélo. Il n’est pas étonnant que les cyclistes confirmés portent ce type de casque, même les plus doués tombent parfois. Les casques de vélo peuvent être classés en deux catégories : coque rigide ou moulée.

Les gants de vélo peuvent améliorer votre confort si vous roulez beaucoup et vous permettront également de sauver vos mains en cas de chute. Ils n’ont généralement pas de doigts et sont rembourrés sur les paumes. Ils sont fabriqués en élasthanne respirant, ce qui permet une bonne ventilation. Si vous roulez par temps froid ou humide, recherchez des gants à doigts entiers avec une isolation légère.

Les lunettes de protection peuvent être d’une grande aide pour éloigner les insectes, la poussière et le pollen de vos yeux et offrent une protection contre le soleil lorsqu’il fait clair. Recherchez des modèles qui s’adaptent bien à votre casque et qui s’ajustent suffisamment près pour assurer une protection complète sans couper toute ventilation (ils se couvriront de buée par temps frais s’il n’y a pas assez de circulation d’air). Si vous conduisez dans des conditions d’éclairage différentes, trouvez un modèle qui vous permet de changer d’objectif.

Vous pouvez acheter diverses pièces et accessoires de vélo sur www.cyclopedie.fr.

Les pédales

Les pédales ne sont pas vraiment un accessoire, car il est difficile d’aller loin sur son vélo sans elles, mais les vélos haut de gamme sont de plus en plus vendus sans elles. Pourquoi ? Les fabricants pensent que les cyclistes sérieux voudront choisir leur propre système et qu’ils jetteront probablement celui qui vient sur le vélo.

Pédales à plateforme : elles sont populaires auprès des personnes qui enlèvent souvent leurs pieds des pédales, comme les vététistes de descente, les BMX et les Riders qui font des arrêts et des départs. Vous pouvez ajouter de l’efficacité et de la sécurité en y fixant des clips et des sangles pour les orteils.

Pédales sans clips : à l’inverse des pédales à plateforme, ils utilisent une fixation mécanique entre la chaussure et la pédale et existent en versions montagne et route. Les versions montagne utilisent une chaussure à semelle à crampons et un taquet en retrait qui permet de marcher, tandis que les versions de route utilisent des semelles lisses plus légères et un taquet qui dépassent de la semelle de la chaussure. Les systèmes sans clips vous relient solidement à la pédale et se relâchent lorsque vous tournez le pied ; de nombreux modèles offrent un certain degré de « flottement » latéral, ce qui peut être très utile pour les personnes ayant des problèmes de genoux. Il existe également des modèles qui combinent une plateforme d’un côté et un clip de l’autre.

Sacs et porte-bagages

Si vous avez tendance à faire du vélo avec plus de choses que vous ne pouvez en mettre dans vos poches, vous devrez envisager des porte-bagages et des sacs. Les sacoches de selle ou de vélo se fixent à l’arrière de la selle et sont disponibles dans une large gamme de taille. Les petites sont parfaites pour les fournitures d’urgence. Des sacoches plus grandes peuvent être montées latéralement ou longitudinalement à l’arrière du tube de selle et nécessitent souvent un certain type de support de selle pour le soutien. Elles ont l’avantage d’abaisser le centre de gravité de la charge et de ne pas affecter la maniabilité de votre vélo autant que les autres méthodes de transport, mais nécessitent des porte-bagages spécifiques. Si vous n’avez pas besoin de transporter beaucoup de choses, pensez à un petit sac à dos ou un sac à bandoulière.

Verrouiller votre vélo

Aucun antivol n’est incassable, mais une serrure de bonne qualité qui s’adapte parfaitement au cadre rend certainement le vol du vélo plus difficile. Un antivol à câble est plus souple, plus léger et plus facile à transporter, mais il peut être coupé plus facilement avec une pince. Si vous utilisez un simple câble ou une chaîne pour verrouiller votre vélo, assurez-vous que le verrou que vous choisissez est de qualité égale. Certains cyclistes utilisent deux cadenas dans des endroits peu visibles (cadenas en U dans la roue arrière et le cadre, cadenas à câble dans le pneu avant et le cadre) dans l’intention de ralentir suffisamment les voleurs pour que quelqu’un les remarque.

Quel casque choisir pour faire du vélo sereinement ?
Quels sont les avantages à faire du vélo ?